Le Franco-palestinien Salah Hamouri libéré après plus d’un an de détention en Israël

Il n’a pas encore le droit de participer au mouvement d’effusion générale qui a entouré, dimanche 30 septembre, l’annonce de sa libération chez ses proches. Ni de quitter le territoire, ou même de reprendre ses activités militantes pour la cause palestinienne. Mais au terme de treize mois d’incertitudes, l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri, maintenu en détention administrative depuis août 2017 pour des accusations restées confidentielles dans une prison du Néguev, dans le sud d’Israël, a pu au moins regagner son domicile familial, à Jérusalem-Est.