La libération du franco-palestinien Salah Hamouri attendue ce dimanche

Dans sa maison sur le bord de Jérusalem, Denise, la mère de Salah Hamouri, raconte qu’elle a prévu une petite réception pour la libération de son fils… mais qu’elle n’a encore rien acheté, par crainte d’un retournement de situation.

Arrêté par les autorités israéliennes il y a près d’un an et demi, Salah Hamouri, avocat et militant pour la cause palestinienne, a été placé dans le Neguev en détention administrative, un régime condamné par la communauté internationale car il exclut la défense de la procédure. Après plus d’un an, la mère de famille ne sait toujours pas officiellement ce qui est reproché à Salah Hamouri :

« La détention administrative, en fait, c’est : on ne sait pas. C’est un dossier secret, on ne nous a jamais rien dit dans les audiences. A chaque fois ils nous disaient que c’est quelqu’un qui peut représenter un danger pour l’Etat d’Israël : mais c’est une phrase qui veut tout et rien dire ».